Chargement de la vidéo...

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Partager

Lien
Intégrer la vidéo

Métriques

Consultations de la notice

102

Téléchargements de fichiers

63

Analyses

AAR Campus Archives Audiovisuelles de la Recherche (Campus AAR) est une plateforme communautaire destinée à l'analyse, la documentation la mise en valeur, et la publication de corpus audiovisuels numériques archivés sur MédiHal.

Les mythes et les contes ont-ils encore un sens ?Douxièmes Rencontres d'Aubrac: Matinée du 25 août 2007

2007-08-25

Description : Chaque été depuis 1994, l’Aveyron s’anime d’une couleur particulière avec le festival des Rencontres d'Aubrac. Vrai festival littéraire, ces rencontres de trois jours sont devenues un rendez-vous incontournable pour un public de lecteurs enthousiastes – amateurs, érudits et professionnels mêlés. Avec la réflexion ouverte en 2003 sur le thème « Qu'est-ce qu'un conte populaire ? » les Rencontres d'Aubrac se sont engagées dans la voie du dialogue entre les cultures. De ce terroir, l'Aubrac, qui peut revendiquer une forte identité, des ponts ont été construits au fil des années. Découvreurs de ces récits qui chantent et écrivent l'histoire des hommes, les intervenants et participants, venus de tous horizons, ont pu comparer des mythes qui n'ont pas manqué de permettre d'établir des correspondances parfois inattendues. Ils se sont également interrogés sur les représentations de ces mythes, leurs parts respectives de l'image, du dire. Cette année, au travers de la question posée « Les mythes et les contes ont-ils encore un sens ? » nous avons tenté de saisir l'actualité de quelques mythes dans leurs rapports intimes avec la poésie, la littérature orale et écrite, la science, la musique ou encore le cinéma. Nouveau temps de partage, ces XIIème Rencontres d'Aubrac, nous ont offert l'occasion de goûter à des communications originales, mises au point par des chercheurs férus de connaissances et admirablement soucieux de transmettre avec générosité et enthousiasme le fruit de longues réflexions. Les artistes n’ont pas été en reste, ils nous ont proposés des créations instituant un véritable dialogue singulier mais en cohérence. De même, la présence d'un groupe d'étudiants de la toute jeune Sorbonne Abu Dhabi a pu témoigner d'une double volonté d'ouverture, épousant celle des pionniers Islandais, Japonais, et Méditerranéens et scellant la vocation du festival de constituer une passerelle entre les cultures d'Orient et d'Occident.


https://hal.campus-aar.fr/medihal-01378946
Contributeur : Valérie Legrand <>
Soumis le : mardi 11 octobre 2016 - 09:11:08
Dernière modification le : lundi 12 novembre 2018 - 15:05:49