Chargement de la vidéo...

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Partager

Lien
Intégrer la vidéo

Métriques

Consultations de la notice

202

Téléchargements de fichiers

40

Analyses

AAR Campus Archives Audiovisuelles de la Recherche (Campus AAR) est une plateforme communautaire destinée à l'analyse, la documentation la mise en valeur, et la publication de corpus audiovisuels numériques archivés sur MédiHal.

La créativité des pratiques culturelles : chanter, traduire, lire. Entretien avec Annette Keilhauer (Friedrich-Alexander Universität Erlangen, Allemagne).

2002-08-29

Description : Annette KEILHAUER présente - dans cet entretien mené par Annick Louis (CRAL - Centre de Recherches sur les Arts et le Langage, EHESS/CNRS) - les différentes orientations de son parcours académique et intellectuel. Elle en dégage trois aspects : son expérience interculturelle avec l’apprentissage de langues étrangères et ses séjours à l’étranger, son intérêt pour l’histoire sociale en relation avec la littérature et enfin sa curiosité pour la théorie littéraire. Ce dernier intérêt l’amène à se pencher sur la théorie de la réception de l’Ecole de Constance qui aborde des textes littéraires canoniques français et italiens. Cependant, son intérêt intellectuel porté vers les phénomènes pratiques de la réception la pousse à chercher des textes moins classiques que ceux proposés par l’Ecole de Constance, des textes populaires qu’elle trouve dans des archives, de façon à constituer un nouveau corpus de textes du XVIIIe siècle et ce dans la perspective de reconstruire le contexte du XVIIIe siècle. Pour Annette Keilhauer, le sentiment d’altérité face à ces textes est semblable à celui éprouvé dans l’apprentissage d’une langue étrangère. Son travail sur la question de l’archive et de sa fragmentation, amorcé dans sa thèse sur la musique au XVIIIe siècle, se prolonge notamment à travers des recherches sur la chanson, avec comme approche théorique celle de Roger Chartier. D’autre part, elle participe à un projet de recherche portant sur le transfert culturel franco-allemand de 1770 à 1815, ayant en charge un dictionnaire bilingue répertoriant les notions et mots nouveaux apparus pendant la Révolution française. Elle expose ses travaux sur la relation entre la littérature et le discours sur les droits de femmes en France et en Italie dans la seconde moitié du XIXe siècle et relève des détails d’éléments de littérature présents dans les journaux de l’époque. Enfin, les perspectives de recherche relatives à la question du droit des femmes qu’elle entrevoit sont une ouverture vers l’interculturel et vers des recherches sur le genre en général.


https://hal.campus-aar.fr/medihal-01379123
Contributeur : Valérie Legrand <>
Soumis le : mardi 11 octobre 2016 - 10:19:41
Dernière modification le : vendredi 11 mai 2018 - 23:26:05