Chargement de la vidéo...

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Partager

Lien
Intégrer la vidéo

Métriques

Consultations de la notice

238

Téléchargements de fichiers

51

Analyses

AAR Campus Archives Audiovisuelles de la Recherche (Campus AAR) est une plateforme communautaire destinée à l'analyse, la documentation la mise en valeur, et la publication de corpus audiovisuels numériques archivés sur MédiHal.

Atelier "Traduire le chinois classique en Corée et en France": Interventions de l'atelier 2. Etudes coréennes, traduction, sciences sociales : pratiques et institutions.

2012-09-13

Description : Le programme de recherche pluriannuel « Le Réseau des études sur la Corée – Paris Consortium » (2010-2015) est un programme créé en 2010 et subventionné par l’Academy of Korean Studies (AKS). Il est composé de l’université Paris Diderot (établissement principal, M. Yannick Bruneton), de l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO, M. Kim Daeyeol) et de l’Ecole des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS, M. Alain Delissen et Mme Valérie Gelézeau). Les enjeux du Réseau des études sur la Corée consistent à produire des ressources numériques en langue française (travaux de recherches, traduction, ressources pédagogiques) mis en ligne sur le site web du Réseau et à organiser annuellement un atelier de recherche. L’atelier 2012, « Etudes coréennes, Traduction, Sciences sociales : Pratiques et institutions », souhaite rendre compte des problématiques liées aux pratiques de traductions en études coréennes et en sciences sociales. Outre les établissements partenaires du Réseau des études sur la Corée, sont représentés les membres du groupe de recherche « Traductions, Sciences sociales de la Corée » mis en place depuis dix ans dans l’équipe Chine, Corée, Japon (UMR 8173), ainsi que le Korean Literature Translation Institute et l’Institute for the Translation of Korean Classics. Le premier atelier « La traduction en pratiques : retour d’expériences et chantiers en cours » (non enregistré) revient sur les travaux en cours en ce qui concerne la traduction entre le coréen et le français, et les expériences et observations mises en avant par Alain DELISSEN (EHESS), Yannick BRUNETON (Paris Diderot) et Eunjin JEONG (INALCO). Le deuxième atelier « Traduire le chinois classique en Corée et en France » met en avant les papiers de chercheurs coréens et français (Kyoungyeol KWON (Institute for the Translation of Korean Classics) et Isabelle SANCHO (CNRS) sur la traduction spécifique du chinois classique vers le coréen et/ou le français et les difficultés rencontrées qu’elles soient linguistiques ou institutionnelles. Le troisième atelier « Enjeux sociaux, culturels et politique de la traduction » poursuit la réflexion menée lors du deuxième atelier en soulevant des problématiques liées à la politique et aux enjeux de la traduction du coréen vers le français et inversement, selon le point de vue de chercheurs et d’institutions des deux pays (Alain DELISSEN (EHESS), Jinkwon JUNG (Korea Literature Translation Institute), Kyoungyeol KWON (Institute for the Translation of Korean Classics), Hyungjoon CHIN (Université Hongik). Le dernier atelier (non enregistré) « Outils du web, éditions électroniques et traductions » fait le point sur le blog et le site web du Réseau des études sur la Corée. Camille HARANG (Yooook.net) termine cet atelier en exposant un nouveau modèle numérique qu’il est en train de développer : Le Web et la TEI au service de la traduction numérique.


https://hal.campus-aar.fr/medihal-01385165
Contributeur : Valérie Legrand <>
Soumis le : jeudi 20 octobre 2016 - 21:11:46
Dernière modification le : mardi 16 octobre 2018 - 08:36:01