Chargement de la vidéo...

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Partager

Lien
Intégrer la vidéo

Métriques

Consultations de la notice

97

Téléchargements de fichiers

34

Analyses

AAR Campus Archives Audiovisuelles de la Recherche (Campus AAR) est une plateforme communautaire destinée à l'analyse, la documentation la mise en valeur, et la publication de corpus audiovisuels numériques archivés sur MédiHal.

Analyse interdisciplinaire de la société en réseauxEntretien avec Manuel CASTELLS

2011-06-30

Description : Le développement des nouvelles technologies de l’information et de nouvelles formes de médias de masse modifie profondément les rapports sociaux. Ces nouvelles formes de communication sont produites localement mais connectées globalement. L’objectif de la chaire est d’étudier les conséquences sociales du développement de ces technologies numériques et d’analyser, aussi empiriquement que possible, l’interaction entre les technologies d’information et de communication et les processus sociaux, en se concentrant sur les réseaux ainsi formés, dans une perspective multiculturelle et multilocale, en trois étapes : 1/ L’apparition de sites de réseaux sociaux sur Internet: une nouvelle dimension de la vie sociale 2/ Une théorie de la mondialisation en réseaux 3/ Les réseaux de communication et les réseaux de pouvoir : une théorie du pouvoir en réseaux Dans cette perspective, le premier chantier de la chaire porte sur Netwars and Peacenets. Il s’agit d’analyser la façon dont le nouveau paradigme technologique basé sur les TIC et un processus multidimensionnel de globalisation transforment fondamentalement guerre, violence et paix. L’approche en réseaux permet de comparer et d’opposer l’émergence de nouvelles menaces globalisées sur la paix et la sécurité à la création d’une nouvelle société civile globale qui devient une source fondamentale de prévention des conflits. Les nouvelles menaces sont représentées par l’apparition d’une économique criminelle globale et de nouvelles formes de guerre basées sur des acteurs non-étatiques. Leur fonctionnement en réseaux les rend nettement moins vulnérables et ils construisent sur Internet d’efficaces stratégies d’information et de propagande. Un déplacement s’effectue d’une menace de guerre nucléaire hautement centralisée vers des formes de guerre asymétriques et décentralisées. Manuel CASTELLS est actuellement professeur à l’Annenberg School of Communication (University of Southern California) et dirige l’Internet Interdisciplinary Institute de Barcelone, université virtuelle mondiale. Après des études en France, Manuel Castells devient directeur d’études associé en sociologie à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, puis est nommé professeur de sociologie et de planification urbaine et régionale à l’Université de Berkeley en Californie. Il a été professeur invité dans dix-sept universités internationales et a reçu des doctorats d’honneur de quinze universités en Europe, Amérique latine, Amérique du Nord et Asie. Il est membre des Académies américaine, européenne, britannique et espagnole. Ses œuvres ont été primées à de nombreuses reprises et traduites en plus d’une vingtaine de langues.


https://hal.campus-aar.fr/medihal-01395188
Contributeur : Valérie Legrand <>
Soumis le : jeudi 10 novembre 2016 - 15:15:17
Dernière modification le : jeudi 1 décembre 2016 - 12:03:08