Chargement de la vidéo...

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Partager

Lien
Intégrer la vidéo

Métriques

Consultations de la notice

120

Téléchargements de fichiers

244

Analyses

AAR Campus Archives Audiovisuelles de la Recherche (Campus AAR) est une plateforme communautaire destinée à l'analyse, la documentation la mise en valeur, et la publication de corpus audiovisuels numériques archivés sur MédiHal.

Philosophie, Logique, Sémiotique et Nouvelles Technologies de l'Information.Entretien avec Jean-Guy Meunier (Université du Québec à Montréal) réalisé par Peter Stockinger (INALCO, Paris).

2002-04-04

Description : Jean-Guy MEUNIER est professeur de philosophie, sémiotique et nouvelles technologies de l'information à l'Université du Québec à Montréal (Canada) et directeur du laboratoire d'Analyse cognitive de l'information dans cette même université. C'est un chercheur reconnu internationalement pour ses travaux de recherche en traitement de l'information, traitement automatique du texte et, plus généralement, en épistémologie et philosophie de l'information. Animé dans ses années étudiantes par la volonté d’orienter ses recherches en vue d’un déploiement dans une certaine application pratique informatique. Jean Guy Meunier s’est intéressé à la modélisation mathématique, à la programmation et aux différents langages informatiques et y a découvert l’interrelation entre le travail conceptuel et la pratique technologique. Ses préoccupations de jeune chercheur pendant les années soixante-dix s’orientent vers l'idée que le concept de représentation, au coeur des théories cognitives, permet de couvrir, quelle que soit la discipline, une réalité sémiologique large. Il s'interroge ensuite sur la manière dont ce concept se développe dans le détail à travers la psychologie, la littérature, la philosophie. Pour ce faire, il examine particulièrement chez Karl Marx son analyse du concept d’idéologie en tant que construction d’un langage, d’un discours structuré selon trois dimensions : syntaxique, sémantique et pragmatique. Il découvre également comment le discours est articulé à la mémoire et au temps et comment il se forme, dans le cas de la reconstruction de la mémoire, selon une structure narrative. Il émet l’hypothèse que la représentation mentale n’est pas une photographie, ni un cliché mais une construction de narrations et se pose la question de savoir comment se construit cette narration. Il trouve des éléments de réponses dans les théories de la logique et computationnelles notamment dans les théories des fonctions récursives et conclura que la narration est une structure de représentation non-grammaticale, non computationnelle, non linéaire, non récursive, mais dynamique, chaotique. Une représentation complexe qui joue dans le temps, telle que l’est la mémoire exprimée dans la narration, est non récursive, non computationnelle, non grammaticale. Par ailleurs, Jean-Guy Meunier analyse les problématiques relatives aux applications informatiques permettant la lecture et l’analyse de textes assistées par ordinateur (LATAO), telles que la façon dont il est possible d’extraire de la textualité, des classes d’information, etc. Il aborde également la question des ontologies et des schémas textuels.


https://hal.campus-aar.fr/medihal-01395217
Contributeur : Valérie Legrand <>
Soumis le : jeudi 10 novembre 2016 - 15:27:40
Dernière modification le : vendredi 7 décembre 2018 - 22:42:36