Chargement de la vidéo...

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Partager

Lien
Intégrer la vidéo

Métriques

Consultations de la notice

168

Téléchargements de fichiers

185

Analyses

AAR Campus Archives Audiovisuelles de la Recherche (Campus AAR) est une plateforme communautaire destinée à l'analyse, la documentation la mise en valeur, et la publication de corpus audiovisuels numériques archivés sur MédiHal.

Les échecs historiques pour créer une gauche mondiale. Conférences d' Immanuel WALLERSTEIN: "Penser global" - La gauche mondiale : hier, aujourd'hui, demain

2014-11-05

Description : Les conférences "Penser Global" sont organisées par le Collège d'études mondiales en partenariat avec l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. En 2014/2015, c'est Immanuel WALLERSTEIN qui intervient pour une série de trois conférences sur le thème : "La gauche mondiale : hier, aujourd'hui, demain". Au cours de la première conférence, Immanuel Wallerstein analyse les caractéristiques particulières du système-monde moderne et l'impact global de la Révolution française sur son développement. Il expose pourquoi elle a généré les trois idéologies : conservatisme droitier, libéralisme centriste et radicalisme gauchiste et traite des origines et des débats intérieurs des mouvements anti-systémiques. Il analyse pourquoi le libéralisme centriste a pu dominer toute discussion de 1848 à 1968 et pourquoi la révolution-monde de 1968 a rebattu les cartes, permettant à un droit mondial reconstitué de prendre temporairement l'ascendant, jusqu'à la renaissance d'une gauche mondiale. Immanuel WALLERSTEIN est américain, sociologue, spécialiste des sciences humaines historiques et du système-monde, chercheur émérite à l'université de Yale, New Haven, USA. Après avoir fait ses études à l'université de Columbia à New-York, il devient professeur de sociologie à l'université McGill à Montréal, puis à l'université de Binghamton dans l'Etat de New-York jusqu'à sa retraite. Il fut également directeur du centre Fernand Braudel de l'université de Binghamton (USA) et président de l'Association Internationale de Sociologie (AIS) entre 1994 et 1998.


https://hal.campus-aar.fr/medihal-01395281
Contributeur : Valérie Legrand <>
Soumis le : jeudi 10 novembre 2016 - 15:49:53
Dernière modification le : mardi 2 janvier 2018 - 09:50:04