Chargement de la vidéo...

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Partager

Lien
Intégrer la vidéo

Métriques

Consultations de la notice

60

Téléchargements de fichiers

21

Analyses

AAR Campus Archives Audiovisuelles de la Recherche (Campus AAR) est une plateforme communautaire destinée à l'analyse, la documentation la mise en valeur, et la publication de corpus audiovisuels numériques archivés sur MédiHal.

Musée de l’Ermitage dans l’histoire du collectionnisme en Russie Entretien avec Dimitri OZERKOV

2008-06-06

Description : Chercheur en histoire de l’art et en philosophie (PhD), conservateur de l'estampe française des XV-XVIIIe siècles et directeur du projet d’art contemporain « Ermitage 20/21 » au musée de l’Ermitage (Saint-Petersbourg, Russie), Dimitri OZERKOV représente une figure insolite dans le monde actuel de l’art russe. Il est connu pour ses nombreuses publications sur l'art classique et contemporain et est à l’origine de plusieurs expositions. Dans cet entretien, il nous explique que la notion d’art contemporain à l’Ermitage, un des plus grands musées du monde, n’est pas si nouvelle. En effet, elle remonte à l’histoire du collectionnisme en Russie, enraciné dès le XVIIIe siècle et encouragé par l’engouement de la tsarine de Russie Catherine II, qui rassemblait des collections d’art classique et d’art contemporain européens. Sous le régime soviétique, l’art contemporain considéré comme « art bourgeois », « art capitaliste » fut mis à l’index. Le projet « Ermitage 20/21 » a pour objectif de raviver l'ancienne tradition de l'art contemporain à l'Ermitage. L’estampe française, fortement représentée dans les immenses collections de Catherine II, est l’objet des recherches menées par Dimitri Ozerkov dans le cadre d’un programme d’études à la FMSH. L’ouverture d’esprit et la forte curiosité intellectuelle de Dimitri Ozerkov contribuent à la diversité de ses thèmes d'étude. Ainsi, en plus de ses thèmes de recherche principaux, il étudie un sujet peu ordinaire qui est celui des rêves et du sommeil, de leur représentation dans les arts et la littérature. Dimitri Ozerkov y consacrera une exposition en 2009.


https://hal.campus-aar.fr/medihal-01469338
Contributeur : Valérie Legrand <>
Soumis le : jeudi 16 février 2017 - 12:44:51
Dernière modification le : dimanche 20 mai 2018 - 20:14:29